Conférence IPR - Roland Pellenq (EPiDaPO, the joint G. Washington Univ./CNRS lab - Washington DC, Etats-Unis)

La physique urbaine: prévoir pour protéger

La Physique Urbaine: prévoir pour protéger

Le projet SURe (Solutions for Urban Resilience): depuis l’anticipation des risques climatiques en milieu urbain Jusqu’à de nouvelles formes urbaines pour une ville plus résiliente

R. Pellenq, EpiDaPo Lab - CNRS / George Washington University

Children’s National Medical Center | Children’s Research Institute

111 Michigan Ave. NW | Washington, DC 20010, USA

EMAIL: roland [dot] pellenqatcnrs [dot] fr

SURe propose une méthode basée sur la Physique Urbaine pour la prédiction de (i) la pollution urbaine (aux gaz et aérosols) en lien avec la santé des populations urbaines face aux maladies respiratoires chromiques (asthme, allergies) et infectieuses (Covid-19), (ii) les effets d’îlots de chaleur urbains et (iii) sur les évènements climatiques de grandes amplitudes (tempêtes, ouragans, crues…) et plus globalement la durabilité et la résilience urbaine dans le contexte du changement climatique depuis l’échelle des quartiers jusqu’à celle des systèmes urbains. SURe est basé sur le calcul de descripteurs comme la fonction de corrélation spatiale à deux points, g(r), le nombre moyen de bâtiments premiers…n-voisins, un paramètre d’ordre local quantifiant l’organisation des bâtiments constituant le voisinage immédiat, l’index de hauteur de bâtiment et la densité d’occupation des habitations. Ces descripteurs sont à la base de la physique urbaine et sont des concepts directement importés de l’analyse de la texture de la matière à l’échelle moléculaire dans une approche de physique par analogie. SURe a pour ambition de devenir une plate-forme de visualisation «users-friendly» au service des municipalités, des urbanistes…